Votre artisan peintre à La Bonneville-sur-Iton (27190)
Adresse8 Rue des Fougères
27190 La Bonneville-sur-Iton

Flamand Peinture

Votre artisan peintre à La Bonneville-sur-Iton

Flamand Peinture

Votre artisan peintre à La Bonneville-sur-Iton

Travaux d’entretien des boiseries à La Bonneville-sur-Iton (Eure)

Entreprise du bâtiment à La Bonneville-sur-Iton (Eure), Flamand Peinture réalise l’entretien des boiseries dans le cadre de vos travaux de rénovation extérieure. Expérimenté et équipé pour le traitement préventif ou curatif du bois, l’artisan inspecte et rénove vos installations (volets, terrasses en bois, fenêtres, portes, poutres et façades en bois). Il applique le traitement contre les insectes xylophages et les champignons qui attaquent vos boiseries. Quel que soit le type de boiserie, la protection dans le cadre d’une rénovation extérieure est assurée après traitement : boiserie vernie, boiserie peinte, boiserie lasurée.

Professionnel en entretien des boiseries, Flamand Peinture a basé ses bureaux au 8 rue des Fougères à La Bonneville-sur-Iton. Il se déplace en Normandie, dans un rayon de 40 km (Évreux, Conches-en-Ouche, Burey, Guichainville, Damville…). L’artisan est disponible par téléphone du lundi au samedi (de 8 h à 17 h).

Quelle protection pour les boiseries extérieures ?

L’entretien des boiseries est primordial, celles-ci sont exposées aux intempéries, mais aussi à ses prédateurs traditionnels (les insectes et les champignons). Contre les intempéries, trois types de protection des boiseries sont disponibles : les peintures, les vernis et les lasures. Ces produits sont efficaces pour protéger le bois tout en lui donnant de l’éclat et une touche d’originalité.

  • Les peintures

Offrant un large choix de coloris, la peinture pour bois permet de personnaliser les boiseries, la terrasse ou l’abri de jardin, les volets, le portail, etc. La boiserie peinte bénéficie d’une protection anti-UV, d’une résistance moyenne aux intempéries et à cet égard, l’entretien régulier est indispensable.

  • Les vernis

Le vernis embellit d’office le bois et le protège efficacement contre les intempéries. Mais comme il ne pénètre pas le bois, la boiserie vernie peut s’écailler avec le temps. Il convient donc de contrôler et d’entretenir régulièrement le bois.

  • Les lasures

Appliquée en finition, la lasure protège le bois contre l’humidité tout en le laissant respirer. Jouant aussi un rôle esthétique, la lasure offre un grand choix de teintes. La boiserie lasurée n’est pas protégée contre les prédateurs du bois, les termites ou les champignons. Un entretien régulier du bois est requis.

Le traitement des boiseries contre les termites

Les termites sont des ennemis dangereux pour le bois. Ils vivent en colonie et creusent des galeries dans les boiseries. Ce travail de sape détruit le bois et les boiseries ne remplissent plus leur fonction. À terme, le bois s’effrite et s’effondre.

En France, la règlementation pour la protection du bois contre les insectes xylophages est stricte. En principe, toute construction neuve comporte la garantie décennale contre les insectes et larves pour les boiseries. Le traitement préventif est effectué par un professionnel sur des boiseries de plus de 10 ans. Ce traitement prolonge la garantie pour dix nouvelles années.

Le traitement curatif du bois infesté de termites consiste à éliminer ceux-ci, et à empêcher une recolonisation. Le traitement peut prendre différents niveaux, selon le degré d’infestation : le bûchage consiste à ôter toutes les parties infestées du bois, il s’arrête lorsque le bois sain et dur est atteint. Le produit curatif est alors appliqué après un nettoyage minutieux des poussières et autres résidus. Le traitement du bois est réalisé par pulvérisation ou par badigeonnage du produit insecticide. Ce traitement est à renouveler après un délai de 24 heures. Pour appliquer le traitement contre les insectes, il faut aller plus en profondeur dans le bois, donc procéder par injection. Le bois est troué pour y introduire le produit, la personne doit porter des protections (habits appropriés, gants, masques), car l’insecticide est dangereux pour la peau.

Le traitement des boiseries contre la mérule

La mérule est un champignon de boiserie extrêmement nocif, attiré par la cellulose et qui se développe de manière effrayante (4 mm par jour soit jusqu’à 12 cm par semaine). Sa contamination est tout aussi spectaculaire : les spores se logent un peu partout, le vent, les humains et les autres insectes peuvent les transmettre d’un endroit à l’autre. Couramment désignée sous le nom de « lèpre des maisons », la mérule affecte le bois humide en formant une pourriture cubique. Selon la législation en France, tout traitement contre la mérule doit être effectué par un professionnel qualifié. Des zones spécifiques sont particulièrement concernées, comme la Normandie et la Bretagne, du fait de leur humidité.

Le traitement contre les champignons ordinaires ne suffit pas pour combattre la mérule, il faut agir de manière rigoureuse, tant à titre préventif qu’à titre curatif. Pour traiter la présence de mérule, le bois infesté est enlevé et détruit, l’endroit touché (cave, pièce mal aérée…) fait l’objet de nettoyage approprié : aération, une isolation adéquate contre l’humidité, les boiseries restantes sont assainies (séchées). Il faut passer le chalumeau sur les surfaces pour traquer le champignon, le cas échéant. Les boiseries saines sont traitées avec un fongicide. L’installation d’un système de ventilation est à considérer.

Le traitement préventif contre la mérule consiste à ne pas stocker dans des endroits humides des cartons et autres produits contenant de la cellulose. Il convient de garder les endroits secs et aérés, tout en couvrant de produit fongicide toutes les boiseries.

cliquer ici pour activer la carte